“La nature n’est ni morale ni immorale, elle est radieusement, glorieusement, amorale”

Theodore Monod